Lord Faureston de Ayroles, Maïrona et Leprévost

 

 

D'habitude, je n'aime pas les histoires de vampire (Buffy à la fin elle me sortait par les yeux) mais alors là j'ai vraiment adoré cet album. On est au XIXième siècle. Richard Drake revient d'un voyage lointain où il a frôlé la mort, plein d'histoires à raconter. En plus, il est plutôt beau mec … Quand il rencontre Miss Catherine Lacombe à un bal, il pense qu'il a tous les atouts en main pour la séduire mais elle le snobe pour aller danser avec un jeune homme au teint très blanc, "un de ces gadins efféminés qui précipitent un peu plus chaque jour l'empire dans sa décadence". On le voit sur la couverture ; personnellement, il me fait plutôt peur … La jeune Catherine Lacombe tombe sous le charme du dandy et part se promener dans le jardin avec lui. Ils sont suivis par un chasseur de vampire, puis par Richard Drake qui pense que le chasseur de vampire est un voleur d'argenterie. Ils trouvent Miss Lacombe évanouis et le vampire a disparu.

Après, le vampire la poursuit de ses assiduités en lui envoyant un bouquet de roses rouges chaque jour. La protectrice du vampire, lady Caversham, sa soi-disant tante, s'en rend compte devient jalouse et il la tue … Et ça ce n'est que le début de l'aventure. Il y a plein de péripéties, les personnages sont attachants. Le scénario est donc très bon. Les dessins des visages sont particulièrement soignés ; les émotions des personnages sont visibles (je trouve ça plutôt bien par rapport à d'autres bandes dessinnées). Pour les couleurs (je ne sais pas si c'est les dessins ou les couleurs), j'ai remarqué que tous les personnages étaient cernés d'un gros trait noir. Cela donne l'impression que le décor n'est qu'arrière plan.

J'attends avec impatience les autres volumes des aventures de Richard Drake et Lady Lacombe. Vous l'aurez compris, c'est un album à lire.

Un autre avis

Celui de Fashion

Références

D – tome 1 : Lord Faureston de Alain AYROLES (scénario), Bruno MAÏRONA (dessin) et Thierry LEPRÉVOST (couleur) (Delcourt, 2009)

1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.