Mon frère, le fou de Séra

 

Le scénario : deux frères, Gaël et Joël, qui font partie des ligneurs d'Audierne, s'affrontent  dans la pêche au bar. Gaël est le plus doué parce qu'il est aidé d'un fou de bassan qui lui montre la voie. Joël est donc jaloux. En plus la mère entretient cette jalousie entre les deux frères : elle ne s'est toujours pas remise de la mort de leur père en pleine mer. Arrive Flore qui veut monter sur le bateau d'un des deux frères. Il y a alors une pseudo-compétition. La véritable star de la BD est le fou de Bassan que Gaël considère
comme son "vrai" frère (il semble penser que c'est comme si son père le
guidait). On apprend plein de choses sur ces oiseaux dans la postface du volume : pourquoi ils sont fous (ils n'ont pas peur de l'humain et se laissent tuer comme on veut mais les appeler stupide cela faisait moins classe), pourquoi ils sont de Bassan (cela vient de l'île de Bass en Écosse qu'initialement les ornithologues pensaient être le seul endroit où on puisse trouver ces oiseaux)…

Soyons honnête : à mon goût, le scénario est un peu léger. C'est quand même une BD que je vous conseille de lire ou à défaut de feuilleter. Les dessins sont hyper-réalistes (surtout dans le choix des couleurs et de la technique de coloration) et "crèvent" littéralement la page. Vous trouverez ici quelques exemples de planches pour vous faire votre propre opinion.

En conclusion, un très beau moment d'évasion !

Références

Mon frère, le fou de Séra – préface de Yann Queffélec (Futuropolis, 2009)

P.S. Visiblement, les autres ouvrages de Séra sont consacrés au Cambodge (notamment les deux volumes dans la collection Mirages chez Delcourt), le pays natal de l'auteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.