Aspic – Détectives de l’étrange de Thierry Gloris et Jacques Lamontagne

Présentation de l’éditeur (du premier tome)

De la plus célèbre médium que consultait le tout-Paris ne reste aujourd’hui que deux globes oculaires sanguinolents parmi les débris de poupées de porcelaines jonchant le sol …

Ne se croirait-on pas dans un feuilleton à deux sous dont la population raffole… ? Pour Auguste Dupin, fin limier et scientifique pointilleux, l’explication est logique, il suffit de la trouver. C’est sans compter sur son extravagante assistante, Flora Vernet qui, récemment diplômée de Polytechnique, voudrait bien voler de ses propres ailes.

Une femme diplômée, voyez-vous ça… La futilité féminine reprendra bientôt le dessus, Dupin en est certain. Flora est têtue, ambitieuse et audacieuse. N » en déplaise au rigoriste « enquêteur-phénoménologue », il devra compter avec son imaginative assistante pour faire toute la lumière sur cette cruelle affaire !

Mon avis

J’ai découvert cette bande dessinée grâce au forum de la SSHF. Elle est juste trop géniale mais j’ai peur qu’il n’y ait que deux tomes. Pour les couleurs et le graphisme, elle ressemble un peu à Vieille bruyère et bas de soie : il y a un côté Disney dans les couleurs (les nouveaux, hein …). Un côté lumineux et très réel, des personnages qui sortent des vignettes. Les dessins des personnages sont très intéressantes car je pense que le dessinateur a cherché à amplifier les expressions des personnages surtout chez Flora Vernet et ses fameuses colères et chez Auguste Dupin le côté hautain et chez Hugo Beyle (un des personnages qui s’avère être un fantôme), le côté étrange (quelle coiffure !) Ce sont des points que j’ai beaucoup aimé mais dont je ne peux pas trop parler car je n’y connais pas grand chose en dessin ou en couleur.

Mais l’histoire !!! Il fallait oser mélanger la cousine de Sherlock Holmes (je suis sûre que vous aviez tout de suite capter que Vernet était le nom de la grand-mère de Holmes ; le petit clin d’œil final à Sherlock Holmes est très drôle), Auguste Dupin (celui de Edgar Poe) et l’étrange (les fantômes, les voyants). J’ai trouvé que c’était une très bonne idée finalement de faire enquêter Dupin et Vernet en parallèle et faire les enquêtes se rencontrer après (et surtout de montrer à Auguste Dupin et à son ami policier que les femmes peuvent mener une enquête et même la sauver !) Les dialogues des querelles entre Flora et Dupin sont savoureux.

Que des bonnes choses pour cette bande dessinée qui m’a enthousiasmé !

Un autre avis

Celui d’Allie.

Références

Aspic – détectives de l’étrange

  • tome 1 : la naine aux ectoplasmes (2010)
  • tome 2 : l’or du vice (2011)

de Thierry GLORIS (scénario) et Jacques LAMONTAGNE (dessins et couleurs) (Quadrants)

11 commentaires

  1. En fait je n’avais jamais compris le lien entre cette BD et SH, mais maintenant je lis Vernet je comprends …
    Tu me donnes envie de la feuilleter pendant l’une de mes pauses déjeuner 😀

    1. @ Matilda : feuillète, tu me diras ! Le lien est lointain mais comme je disais, j’espère qu’il y aura d’autres épisodes avec Sherlock Holmes 🙂

  2. J’ai beaucoup aimé le premier tome! J’aime Jacques Lamontagne et son style!
    Je vais lire le tome deux dès que je peux mettre la main dessus!

    1. @ Allie : excuse-moi, je n’avais pas lu ton avis. J’aurais du me douter que tu l’avais lu car tu aimes le même type d’histoire que moi 🙂 Je rajoute ton avis.

    1. @ Lewerentz : oui, c’est génial et j’espère qu’il y aura d’autres tomes qui feront intervenir Sherlock Holmes.

    1. Je lirai ton avis si tu lis cette bd car tu pourras faire une comparaison plus juste que la mienne (tu es sûrement beaucoup plus douée que moi sur le sujet) sur le graphisme qui ressemble à Vieille bruyère et bas de soie.

  3. C’est la même cousine que l’on rencontre dans les « Histoires secrètes de Sherlock Holmes », de René Reouven ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.